Je vous partage mon petit coin de terre, ce petit coin de paradis, au cœur de notre village de Roiffieux en Ardèche où je vis aux cotés de mon mari très attaché à ses racines. C’est bien dans cette bonne terre à la campagne que nous avons bâti notre cocon familial.

Notre cité est très dynamique, animée par le sens du bénévolat, c’est pourquoi sont nées de nombreuses associations culturelles, sportives et caritatives.

Très vite à travers les activités de nos deux enfants, nous avons rejoint le milieu associatif. Nous nous sommes engagés avec conviction et joie dans diverses associations.

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous livrer l’histoire de l’association Vincent Patterning qui a marqué ma vie.

Tout commence par un petit encart que je découvre dans un journal, qui remonte à une trentaine d’années. « Famille souhaite pratiquer la méthode de Patterning sur leur enfant Vincent handicapé moteur et cérébral, âgé de 16 ans. L’objectif est d’éveiller davantage Vincent à la vie, et d’améliorer sa santé sur le plan respiratoire. » Vincent ne parle pas, la communication passe uniquement à travers des sons. Ses mimiques traduisent sa joie ou sa souffrance.

Cet appel a fait « tilt ». J’ai ressenti un profond désir de répondre à cet appel dans le seul but d’apporter un soutien à cette famille à partir de leurs attentes et de découvrir plus précisément la pratique du « Patterning ».

Cette pratique est un moyen de stimulation complémentaire à la kinésithérapie. Cela demande de faire travailler les membres inférieurs et supérieurs de Vincent par des mouvements répétés au quotidien. 4 séances par jour sont nécessaires, ce qui oblige à faire appel à de nombreux bénévoles. (60 personnes par semaine sont nécessaires pour mettre en œuvre cette pratique) Et en parallèle comment gérer ces présences pour respecter au mieux la vie privée de cette famille.

J’ai dû solliciter les gens de notre cité, qui ont répondu spontanément, voire même des couples qui se sont engagés dans la durée et la régularité. Cet élan de solidarité a fait boule de neige, l’écho s’est répandu dans les villages voisins, c’est alors que l’association « Vincent Patterning » a vu le jour avec le soutien d’un kiné.

Les personnes ont accepté un temps de formation avec la volonté de veiller à nos attitudes, à nos paroles, pour davantage de concentration et de vigilance face au ressenti de Vincent afin qu’il ne se sente pas agressé. « Agir d’une main ferme dans un gant de velours ».

Ces nombreuses années de stimulation sensorielle ont permis à Vincent de sortir de son enfermement. Son corps meurtri s’est épanoui, il a commencé à relever la tête comme une fleur qui s’ouvre à la lumière. Son visage et son sourire se sont éclairés. Sa « cage thoracique » s’est ouverte pour une meilleure capacité respiratoire. Ses doigts repliés au creux de la main se sont ouverts, lui permettant de saisir des objets, de nous toucher pour nous manifester sa joie, accompagnée de son sourire accroché à ses lèvres.

D’autres familles concernées par un enfant handicapé, sont venues à nous à la recherche d’un soutien moral. Cela nous a permis de garder une grande ouverture sur l’extérieur et de créer d’autres actions, principalement des moments festifs, des repas partagés, des sorties, des voyages et des pique-niques organisés.

Aujourd’hui avec l’âge avancé de Vincent et de sa maman veuve depuis plusieurs années, d’autres besoins urgents sur le plan matériel sont venus se greffer afin de faciliter les déplacements de Vincent dans la maison.

Cette maman éclairée d’une foi profonde, mêlée d’humilité, de gratitude, de générosité. Quelle force, quel courage, quelle patience lui ont été donnés pour tenir dans le temps, reflet de son amour sans relâche, dans le seul but d’offrir davantage de vie à Vincent et à sa famille.

Elle a fait de nous les témoins de son Espérance Ardente qui a rayonné dans nos multiples rencontres : partages et expériences, dans un esprit de bienveillance, de compagnonnage en tant que bénévoles, soudés en une vraie famille face aux épreuves que traversait chacun.

Quelle immense leçon de vie gravée dans nos cœurs nous avons reçue de cette famille.

Merci mon DIEU, de tes signes, par milliers, reçus au cœur de cette belle expérience humaine. Toi qui nous appelles à témoigner de tes merveilles dans la joie d’aimer et de se laisser aimer en mémoire de la révélation de ton amour offert à chacun et à tous.

« Soyons chacune, chacun là ou nous sommes, TERRE… SEMENCE… SEMEUR… MOISSONNEUR. ». (Orientation Institut des Sœurs de St Joseph, Chapitre 2021).

Mme Eliane Julliat (Fraternité ISSJ), Bénévole à l’assocation Vincent Patterning.

Laisser un commentaire

mersin eskort - eskort mersin - eskişehir eskort - eskort - escortmersin eskort - eskort mersin - eskişehir eskort - eskort - escort Ryan Finley Womens Jersey