La Communauté d'Asnières

Asnières est une ville des Hauts-de- Seine, de plus de 85 000 habitants, dans la proche banlieue parisienne. Nous habitons près de la gare SNCF, quartier très animé.

Notre vivons en appartement,  à l'intérieur de l'Institution Ste Geneviève, établissement qui compte actuellement environ 2 000 élèves, de la Maternelle à la Terminale. Nous nous préparons à fêter les 150 ans de l'établissement : en effet, c'est en 1867  que les Soeurs de St Régis ont été appelées  à Asnières pour les enfants pauvres du quartier , une situation qui a bien évolué au fil des ans puisque actuellement, les jeunes que nous accueillons sont plutôt issus de milieux favorisés..

 Nous sommes 3 : Colette, Monique, Solenne

 Les unes et les autres, nous sommes présentes :

 - aux enfants et jeunes du monde scolaire, à l'établissement Ste Geneviève pour Monique et Colette, présence qui se situe à différents niveaux : création et mise en oeuvre de projets, catéchèse, accompagnement au quotidien par l'écoute des élèves ou des profs , partage de la Parole avec un groupe de profs, animations de week-ends de réflexion et de prière, animation d'ateliers (théâtre, tricot) . Solenne travaille à l'Institution Jeanne d'Arc, dans la ville voisine de Colombes, comme adjointe en pastorale scolaire : elle a pour mission de coordonner la proposition pastorale des classes de maternelles à la Terminale.

 - dans des activités spirituelles hors de l'établissement : présence aux jeunes du Réseau Magis, réseau ignatien des 18-35 ans, accompagnements personnels, partage de la Parole avec des groupes de laïcs, accompagnement d'un groupe de néophytes de la paroisse, animation de journées de prière à la Maison de la Parole de Meudon..

 - auprès de personnes en situation de précarité que nous rejoignons à travers diverses Associations : le Samu médicalisé, l'Ordre de Malte et sa Péniche qui accueille une trentaine d'hommes en réinsertion,  cours d'alphabétisation au sein d'une association asniéroise

 Au fil des jours et de notre vécu quotidien, nous sommes attentives à tisser des liens, à déceler chez les personnes rencontrées ou dans les évènements "les germes de vie et de beauté", porteurs d'espérance.

Rien ne serait demandé de nous, lors de notre passage sur terre, qu'un visage à illuminer, jusqu'à sa transparence.                                                      Hilde Domin

VANOSC CENTRE INTERNATIONAL RÉSEAU JEUNESSE IGNATIEN
CORREF ACAT JUSTICE & PAIX

MAISON DU BON PASTEUR CLERMONT-FD
CIMADE
NOTRE DAME DU WEB CCFD TERRE SOLIDAIRE

  NOUS AVONS AIME :   Marion Muller-Colard, éd. Bayard 

 En relisant sa propre existence, mais également l’Évangile 
et de grandes œuvres littéraires, Marion Muller-Colard nous invite, dans ce très beau livre, à partager notre condition d’intranquilles. Accueillir le dérangement, 
voire l’inquiétude, c’est lutter contre l’engourdissement qui nous ferait passer, dit-elle, « à côté d’un trésor sans le voir ».

 

Copyright 2011 - Tous droits réservés - Institut des soeurs de St Joseph - 18 avenue Victor Tassini,   BP 409 -  07134 SAINT PERAY  CEDEX -  Mentions Légales - Plan du site

Création de site internet: Cianeo