Échos de rien

« … j’essaie d’apprendre, jour après jour, rencontre après rencontre, à passer d’une volonté de « servir à quelque chose » à un désir de « servir quelqu’un». Bien sûr, l’un ne va pas sans l’autre, mais il arrive, dans la mission, que servir à rien ouvre à la rencontre… Avec des étudiants, soirées hebdomadaires et rencontres mensuelles de relecture de vie sont l’occasion de poser joies et préoccupations. Avec eux, je suis serviteur inutile, en ces lieux où, sans rien chercher, j’ai une présence vagabonde. Souvent, au moment de la vaisselle, sont abordées personnellement les questions qui rebondissent d’un échange précédent. Heureusement, l’aumônerie n’a pas de lave-vaisselle !  Martine G. 







"Les disciples n'ont pas assisté à la résurrection de Jésus mais ils en ont éprouvé les effets [...] : passage de la crainte à l'audace, [...] passage de la dispersion à la communion.

C'est la rencontre du Vivant qui les ouvre l'un à l'autre et les fait entrer dans la communion qui est le signe par excellence de la présence de  Dieu." 

 Père François Euvé. 


VANOSC CENTRE INTERNATIONAL RÉSEAU JEUNESSE IGNATIEN
CORREF ACAT JUSTICE & PAIX

MAISON DU BON PASTEUR CLERMONT-FD
CIMADE
NOTRE DAME DU WEB CCFD TERRE SOLIDAIRE

  NOUS AVONS AIME :   Marion Muller-Colard, éd. Bayard 

 En relisant sa propre existence, mais également l’Évangile 
et de grandes œuvres littéraires, Marion Muller-Colard nous invite, dans ce très beau livre, à partager notre condition d’intranquilles. Accueillir le dérangement, 
voire l’inquiétude, c’est lutter contre l’engourdissement qui nous ferait passer, dit-elle, « à côté d’un trésor sans le voir ».

 

Copyright 2011 - Tous droits réservés - Institut des soeurs de St Joseph - 18 avenue Victor Tassini,   BP 409 -  07134 SAINT PERAY  CEDEX -  Mentions Légales - Plan du site

Création de site internet: Cianeo