Communauté de sœurs aînées de Marvejols (Lozère)
"La Prairie"

Nous sommes une communauté de 9 sœurs de 70 à 90 ans.

Nous sommes une petite ruche, bien active, avec les talents et les possibilités de chacune.

Il y a celle qui s’active du jardin à la cuisine. Nous rencontrons aussi «les fées du logis» qui maintien-nent la salle de communauté et la salle à manger propre et mettent les couverts pour les repas.

Tôt le matin nos deux sacristines préparent pour le repas Eucharistique et chacune, à tour de rôle, nous propose la prière pour l’office.

Nous avons aussi «trois magiciennes» qui de leur doigts agiles, transforment bien des choses, depuis la lingerie ou dans quelques coins de la maison, surgissent des œuvres d’art. 

Il y a aussi une présence au niveau de la paroisse en différents lieux : temps d’accueil au presbytère pour les gens qui passent, équipe liturgique, chorale, pastorale des funérailles, catéchèse des enfants.

Activités pastorales auprès des jeunes lycéens, du groupe confirmation, des handicapés du C.E.M de Montrodat. 

Présence dans l’Equipe Locale d’Animation sur la communauté locale de Marvejols sans oublier les visites faites à l’extérieur : maisons de retraites, personnes seules ou malades… et tout ce qui se fait discrètement, dans l’ombre, par la prière ouverte aux dimensions du monde. 


 



"Les disciples n'ont pas assisté à la résurrection de Jésus mais ils en ont éprouvé les effets [...] : passage de la crainte à l'audace, [...] passage de la dispersion à la communion.

C'est la rencontre du Vivant qui les ouvre l'un à l'autre et les fait entrer dans la communion qui est le signe par excellence de la présence de  Dieu." 

 Père François Euvé. 


VANOSC CENTRE INTERNATIONAL RÉSEAU JEUNESSE IGNATIEN
CORREF ACAT JUSTICE & PAIX

MAISON DU BON PASTEUR CLERMONT-FD
CIMADE
NOTRE DAME DU WEB CCFD TERRE SOLIDAIRE

  NOUS AVONS AIME :   Marion Muller-Colard, éd. Bayard 

 En relisant sa propre existence, mais également l’Évangile 
et de grandes œuvres littéraires, Marion Muller-Colard nous invite, dans ce très beau livre, à partager notre condition d’intranquilles. Accueillir le dérangement, 
voire l’inquiétude, c’est lutter contre l’engourdissement qui nous ferait passer, dit-elle, « à côté d’un trésor sans le voir ».

 

Copyright 2011 - Tous droits réservés - Institut des soeurs de St Joseph - 18 avenue Victor Tassini,   BP 409 -  07134 SAINT PERAY  CEDEX -  Mentions Légales - Plan du site

Création de site internet: Cianeo